Donovan

Donovan Philip Leitch est né en 1946 à Glasgow. Découvert par le grand public dès l’âge de 19 ans, il commence sa carrière dans une veine folk inspirée par Woody Guthrie et Bob Dylan, mais aussi des artistes britanniques comme Bert Jansch, John Renbourn et Davey Graham. En 1965, il obtient son premier succès avec Catch The Wind, qui lui vaut par ailleurs d’être considéré à ses débuts comme un simple émule de Bob Dylan. La rencontre du chanteur et guitariste avec les Beatles, puis avec le producteur Mickie Most, va lui ouvrir des perspectives artistiques bien plus intéressantes. A l’époque, Donovan est l’un des premiers musiciens à embrasser le flower power et à mâtiner sa musique de jazz, de blues et de sonorités orientales. C’est la période la plus féconde et la plus brillante du barde folk devenu hippie. Les albums Sunshine Superman (1966), Mellow Yellow (1967) et A Gift from a Flower to a Garden (1968) font de lui un artiste populaire et estimé. Après Barabajagal (1969), l’inspiration commence à se tarir tandis que les ventes chutent. Donovan continue pourtant de sortir régulièrement des disques dans les années 70. L’arrivée du punk et l’attitude anti-hippie du mouvement portera un coup fatal à sa renommée. Il faudra attendre les années 90 pour qu’il soit totalement réhabilité au fil des compilations et des tribute-albums.

Albums conseillés :

  • Sunshine Superman, 1966
  • Mellow Yellow, 1967
  • A Gift from a Flower to a Garden, 1968
  • Hurdy Gurdy Man, 1969
  • Troubadour : The Definitive Collection 1964–1976, 1992

CRITIQUES


Quelque part entre le double blanc des Beatles et T.Rex, se promène Barabajagal. Un disque méconnu du fabuleux Donovan.

par Emmanuel Chirache le 12 mai 2009


Faites donc un blind-test en passant Mellow Yellow à des non initiés. Tout le monde connaît la chanson mais pas l’interprète. C’est trop injuste.

par Emmanuel Chirache le 6 mars 2007



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13