Presley (Elvis)

Inutile de présenter Elvis Presley. Surnommé le « King of rock’n’roll », Elvis Presley fait ses débuts en 1954 au studio Sun de Memphis, sous la houlette du mythique Sam Phillips. A peine âgé de dix-neuf ans, le jeune homme réalise plusieurs reprises de country et de rhythm’n’blues qui vont révolutionner la musique populaire et inventer le rockabilly, première version du rock. Aujourd’hui regroupées sous l’intitulé Sun Sessions, ces reprises constituent la pierre philisophale de la culture musicale moderne. Une fois passé chez la major RCA, Elvis continuera son grand oeuvre à coups de reprises géniales et de morceaux originaux composés par d’immenses compositeurs, comme Leiber et Stoller, Fred Wise, Otis Blackwell, Ben Weisman, Doc Pomus et Mort Schuman. Dans les années 60, le chanteur délaisse la scène pour le cinéma, signant au passage quelques BO mémorables, avant de renaître de ses cendres lors du NBC comeback de 1968. Elvis reviendra même à Memphis pour y enregistrer un nouvel album incontournable, From Elvis In Memphis. Les années 70 seront moins glorieuses. Mal entouré, gavé de médicaments et de junk food, Elvis n’est plus que l’ombre de lui-même. Il décède le 16 août 1977.

Albums conseillés :

  • The Sun Sessions (1954-1956)
  • Elvis (1956)
  • Elvis’ Gold Records (1958)
  • 50,000,000 Elvis Fans Can’t Be Wrong (1959)
  • Blue Hawaii (1961)
  • How Great Thou Art (1967)
  • Elvis NBC TV Special (1968)
  • From Elvis In Memphis (1970)

CRITIQUES


On retient souvent de la carrière d’Elvis les Sun Sessions, le come-back de NBC et quelques tubes. Tout un pan de sa discographie reste à redécouvrir, comme ce magnifique Blue Hawaii.

par Emmanuel Chirache le 5 janvier 2010


Le gospel a sauvé l’âme et la musique d’Elvis, tout en lui offrant son premier Grammy Award.

par Emmanuel Chirache le 1er juillet 2008


« Maman je t’aime » : l’œdipe d’Elvis s’étale tout au long de ce coffret gospel magnifique.

par Emmanuel Chirache le 19 mai 2009


FOCUS


Cette pochette n’est pas seulement un grand classique. C’est aussi l’une des plus emblématiques de notre société, un Janus à deux têtes, l’une positive, l’autre négative, qui décrit les ambiguités de l’ère moderne.

par Emmanuel Chirache le 30 octobre 2007


Ooh ooh, blue suede shoes !

par Laurence Saquer le 24 novembre 2009


Rock’n’roll : mais qui est le père du gamin ?

par Frédéric Rieunier le 25 novembre 2008


CHRONIQUES


Pour connaître Elvis Presley, pas besoin d’aller à Graceland.

par Laurence Saquer le 23 juin 2009



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13