Guns N’ Roses

Fondés en 1985, les Guns N’ Roses sont nés de la fusion de deux groupes, les L.A. Guns et les Hollywood Rose, au sein desquels évoluaient Axl Rose (chant), Izzy Stradlin (guitare), Duff McKagan (basse), Slash (guitare) et Steven Adler (batterie). Au fil des gigs et des trajets en bus, les musiciens (qui se connaissent depuis longtemps pour certains) créent entre eux des affinités électives qui se ressentent dès le premier album du groupe, le chef-d’oeuvre Appetite For Destruction (1987). Pendant les séances d’enregistrement, la maison de disque Geffen décide de sortir le EP Live ?!*@ Like a Suicide sur le label « indépendant » Uzi Suicide. En fait de live, le disque a été réalisé en studio et contient deux reprises ainsi que deux compositions. Avec le succès foudroyant de Appetite (27 millions d’exemplaires écoulés), les morceaux seront ensuite réédités pour la sortie de GN’R Lies (1988), qui contient également quatre morceaux acoustiques de haute facture. Parmi eux, le fameux One In A Million, dont les propos sulfureux envers les homosexuels et les Noirs vaudront à Axl Rose des accusations de racisme et d’homophobie. Il s’en défendra, mais le mal était fait. Dès lors, les penchants violents et paranoïaques d’Axl Rose ne cesseront d’empirer, au point de peser sur l’évolution du groupe. Steven Adler est ainsi foutu à la porte, remplacé par Matt Sorum de The Cult. En 1991, les deux Use Your Illusion contiennent toujours leur lot de superbes chansons, pourtant les paroles vengeresses du chanteur à l’égard de la presse, des femmes et des fans, annoncent la fin précoce du groupe. L’excellent guitariste Izzy Stradlin quitte d’ailleurs le navire à cette époque, et c’est Gilby Clarke qui jouera sur The Spaghetti Incident ?, dernier opus des Guns N’ Roses. Collection de reprises punk et glam rock, le disque est un aveu d’impuissance. La débâcle ne se fait pas attendre : un par un, les musiciens vont être remerciés par leur capitaine, qui reste jusqu’à ce jour le seul membre d’origine encore à la barre. On attend toujours son Chinese Democracy, l’arlésienne la plus célèbre de l’histoire du rock.

Disques conseillés :

  • Appetite For Destruction, 1987
  • GN’R Lies, 1988
  • Use Your Illusion I & II, 1991

PORTRAITS


CRITIQUES


Les Guns transformés en keupons.

par Emmanuel Chirache le 16 février 2010


Leurs coupes de cheveux laissent penser qu’ils ont utilisé le séchoir de la piscine, c’est vrai. N’empêche que les Guns N’ Roses ont sorti le meilleur disque de l’année 1987.

par Emmanuel Chirache le 10 juin 2008


Délicieusement ringard.

par Emmanuel Chirache le 2 décembre 2008


L’album le plus court et le moins connu des Guns N’ Roses, et pourtant...

par Thibault le 2 juin 2009


Pas de fausse note de Slash, Axl qui ne tape personne ? mais qu’arrive-t-il aux Guns ce soir-là ?

par Emmanuel Chirache le 15 décembre 2009


Use Your Illusion : Guns au sommet, déjà sur la pente, ou carrément dans le ravin ?

par Emmanuel Chirache le 23 juin 2009


FOCUS


Chronique des deux derniers albums de Duff McKagan’s Loaded, à savoir Sick et The Taking.

par Gilles Roland le 4 mai 2011


Welcome to the (sloths) jungle, honey !

par Lazley le 2 décembre 2008


CHRONIQUES


Paris (Bercy)
Les Guns, un bon vieux souvenir de jeunesse, sont de retour. Bercy, plein à craquer pour saluer l’évènement.

par Noesis le 27 décembre 2006


Le Zénith (Toulouse)
Axl Rose a visité Toulouse avec fureur et ne déplore aucun vol de bijoux.

par Gilles Roland le 18 juin 2012


Saint Denis (Stade de France)
Une bonne cure de bêtise.

par Thibault le 22 juin 2010



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13