Nada Surf

Nada Surf

En 1996, un groupe totalement inconnu est propulsé en tête de charts avec son tube power pop, Popular. Le groupe s’appelle Nada Surf. La formation, francophones, regroupe deux copains de lycée, Matthew Caws (guitare, chant) et Daniel Lorca (basse, chant), ainsi que l’ancien batteur des Fuzztones, Ira Elliott. Nada Surf a signé chez Elektra, et a tapé dans l’œil de Rick Ocasek, ancien des Cars et producteur de Weezer. L’album High/Low est un succés, mais un conflit concernant la direction artistique oppose rapidement le groupe et son label. Elektra refuse de sortir leur second album aux USA (The Proximity Effect, 1998), et Nada Surf doit se battre pour récupérer ses droits. Revenu de l’enfer, le groupe sort un album très pop, Let Go en 2002, et renoue avec le succès. Le groupe poursuit sa carrière avec The Weight Is a Gift (2005) et Lucky (2008).

CHRONIQUES


Paris (Bataclan)
Deuxième passage du groupe par Paris en 6 mois, avant Rock en Seine au mois d’août... A guichet fermé, comme d’habitude.

par Béatrice le 10 mai 2006



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13