Pickett (Wilson)

L’américain Wilson Pickett (1941-2006) est un des plus grands chanteurs noirs de soul et de rythm’n’blues. Fils d’une famille de 11 enfants, il est maltraité par sa mère et part en 1955 pour Detroit vivre avec son père. D’abord chanteur dans un groupe de Gospel, il rejoint le groupe de rythm’n’blues The Falcons en 1961. Cette formation rencontre un certain succès : Pickett se lance alors dans une carrière solo et commet un premier hit dés 1963, I Found Love. Signant sur le légendaire label Atlantic, il s’associe avec le guitariste Steve Cropper et publie une poignée de chansons monstrueuses qui lui ouvrent en grand
les portes de la célébrité : In The Midnight Hour, Mustang Sally, Land Of 1000 Dances... et Everybody Needs Somebody To Love qui fera l’objet d’une reprise ultra-connue par les Blues Brothers. L’avènement du disco dans les 70’s met un frein à sa carrière. Dans les années 80, il a de sérieux problèmes d’alcool et doit faire face à la justice plusieurs fois. En 1991, il est intronisé au Rock’n’roll Hall of Fame. Le film d’Alan Parker The Commitments lui rend hommage. Il est décédé d’une crise cardiaque après avoir sorti un dernier album en 1999.

Albums importants :

  • Wilson Pickett In Philadelphia (live, 1970)
  • The Very Best Of Wilson Pickett (1993)

Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13