Orbison (Roy)

Né en 1936 au Texas, Roy Orbison fit partie des pionniers du rock’n’roll. Embauché par le légendaire label Sun en 1956, il côtoie les héros du temps, Jerry Lee Lewis, Johnny Cash et surtout Elvis Presley, qui déclare alors que Roy est son seul rival. ’The Big O’ possède en effet l’une des voix les plus claires et pures du rock, une bénédiction qu’il gardera, chose exceptionnelle, même en vieillissant. Chez Sun, Orbison signe quelques succès comme Ooby Dooby et surtout Claudette, un hit qu’il a écrit pour sa femme et offert aux Everly Brothers. Passé chez Monument Records, le chanteur atteint définitivement les sommets au début des années 60 avec entre autres les tubes Only The Lonely, Blue Angel, Running Scared, Crying, Blue Bayou et Oh, Pretty Woman, des pépites de pop symphonique mêlée de twist, d’opérette italienne et de boléro, qui influenceront bien des artistes. La vie de Roy Orbison vire au drame en 1966 puis en 1968, lorsque sa femme Claudette puis deux de ses fils décèdent accidentellement. Diminué par des ennuis de santé, il connaît ensuite une baisse de popularité avant de retrouver le chemin du succès dans les années 80. Un retour qu’il doit notamment à David Lynch, qui donne une seconde vie à son hit In Dreams dans le film Blue Velvet (1986). Roy Orbison meurt d’une crise cardiaque le 6 décembre 1988, alors que l’album Mystery Girl s’apprêtait à sortir. Un disque sur lequel le chanteur apparaît dans une forme artistique éblouissante.

CRITIQUES


Roy Orbison a beau pleurer, n’empêche qu’il nous donne le sourire.

par Emmanuel Chirache le 8 septembre 2009


FOCUS


Avec cette pochette magnifique, Roy Orbison nous avoue qu’il n’est qu’un acteur dans sa tragédie musicale. Qui s’en plaindra ?

par Emmanuel Chirache le 9 juin 2009


Bob, George, Roy, Jeff et Tom sont dans un jardin...

par Vyvy le 17 septembre 2007



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13