Kings Of Leon

Issus d’une grande communauté familiale et pentecôtiste de Nashville, fils d’un ancien pasteur itinérant, les frères Caleb, Jared et Nathan, rejoint par leur cousin Matthew, ont fondé Kings Of Leon. Un groupe sudiste, donc, dont les débuts sont clairement sous influence du revival blues et country rock des années soixante-dix, à l’image de groupes comme Lynyrd Skynyrd ou Creedence Clearwater Revival. Après l’excellent Youth And Young Manhood de 2003, les Kings Of Leon vont reproduire cette formule rock simple et efficace avec l’honnête Aha Shake Heartbreak, qui déçut néanmoins les espoirs gigantesques qu’on pouvait nourrir à leur égard. La suite, Because Of The Times, se révélera finalement à la hauteur, un disque plus éclectique, plus puissant également, qui a maturé au fil des tournées en compagnie de pointures telles que U2 ou Bob Dylan. Ce dernier viendra un soir après le concert dans la loge des jeunes garçons pour leur demander : « C’est quoi la dernière chanson que vous avez jouée, les gars ? » Le chanteur Caleb répondit « heu... c’est Trani. » Et Dylan de poursuivre : « C’est une putain de bonne chanson ! » Adoubé par le maître, le groupe n’a plus qu’à sortir son Blonde On Blonde. Ils en sont bien capables.

Disques recommandés :

  • Youth And Young Manhood, 2003
  • Because Of The Times, 2007

CRITIQUES


Un faux air de déjà-vu pour un disque mélancolique et puissant, qui restera parmi les meilleurs de la décennie.

par Emmanuel Chirache le 17 juin 2008


Après nous avoir comblé du chef-d’œuvre Because Of The Times l’an dernier, les Kings Of Leon lève le pied en nous livrant un disque aux airs de redite.

par Emmanuel Chirache le 23 septembre 2008


FOCUS



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13