Siouxsie & the Banshees

Issus de la scène punk londonienne, Siouxsie And The Banshees se forment en 1976. Ils se composent au départ de Susan Ballion (Allias Siouxsie Sioux, chant), Steve Bailey (Allias Steve Severin, bassiste), Marco Perroni (guitariste rejoignant Adam And The Ants, remplacé par John McKay) et John Ritchie (allias Sid Vicious, batteur très tôt remplacé par Kenny Morris, puis par Budgie, batteur définitif et futur mari de Siouxsie). Les Banshees se démarquent dès leur premier album (Sream, 1978) en jouant un post-punk très novateur. Ils sont par ailleurs les inventeurs du rock gothique. S’en suivent Join Hands (1979) et une trilogie (Kaleidoscope, 1980 - Juju, 1981 - A Kiss In The Dreamhouse, 1982) qui témoignent d’une expérimentation au son radical, aux multiples textures soutenues par les textes fantastiques et la voix brute mais féminine de Siouxsie. Il y aura ensuite sept albums dont l’album de reprises Through The Looking Glass (1987), mêlant cordes et accordéon. Les Banshees se séparent en 1996. Durant leur carrière, de nombreux changements de line-up, notamment plusieurs guitaristes : John McKay donc, mais aussi Robert Smith, ainsi que l’excellent John McGeoch du groupe Magazine (ce dernier présent pour la trilogie) puis John Carruthers et John Klein. Siouxsie a sorti un album solo Mantaray (2007).

CRITIQUES


Pièce maîtresse.

par Oh ! Deborah le 27 juillet 2010



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13