Nouveautés
C'est Moi Le Roy

C’est Moi Le Roy

Yiada

par Our Kid le 10 janvier 2006

2,5

paru en 2006 - autoproduit

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Originaires de Nice, Yiada sort en cette année 2006 son premier effort studio, précédé par le présent single Le Roy. Formé en 2002, Yiada est resté un groupe à géométrie variable jusqu’en mai 2005, moment où la formation se stabilise en trio et remporte un tremplin rock lui permettant de filer en studio pour son plus grand bonheur.

Qui dit trio, dit power trio et il ne fait aucun doute, à l’écoute du single, que la formule est assimilée. En parlant de formule, la singularité de Yiada réside notamment dans la voix de Colin Gilly, un savant dosage de screamer, rappelant par moments les grandes heures du heavy metal des années 1980, et des sonorités plus françaises, telles que Bernie Bonvoisin de Trust par exemple. Le groupe donne également un point d’honneur à chanter en français et à écrire ses textes, signe qu’il n’a peur de rien. Il a également l’air de cultiver la dérision comme le laisserait entrevoir la pochette du disque.

En ce qui concerne le disque, C’est Moi Le Roy, la face A, présente un bon son, de l’énergie sur un tempo assez rapide. Un riff de guitare, et c’est parti ! Seul souci, il est extrêmement difficile de saisir les quelques paroles, car hurlées et étouffées derrière le son de guitare. C’est bien dommage car la bio du groupe fait état de « réflexions tantôt ironiques, tantôt passionnées, traquant les émotions et les postulats de la société moderne ». Ce ne sera pas pour ce morceau.

Par chance, la seconde face, Lève-Toi, Man !, permet une meilleur compréhension des paroles. D’ailleurs, ce morceau est un peu le jour et la nuit avec la face A : plus de six minutes alors que C’est Moi Le Roy se présente sous un format standard. Le morceau est moins explosif, la rythmique se répète de bout en bout, le tempo devient doux avant l’explosion gutturale de Colin, un exercice de style réussi qui prouve que Yiada, ce n’est pas seulement du gros son.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :
 
1- C’est Moi Le Roy (3’27")
2- Lève-Toi, Man ! (6’00")
 
Durée totale : 9’27"

Site officiel : http://www.yiada.net