Focus
Nuggets, the grandchildren : digging in the new psychedelic era

Nuggets, the grandchildren : digging in the new psychedelic era

par Fino le 17 avril 2007

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

 Interview de Ricky Maymi (Mellow Drunk)

Inside Rock : Comment avez-vous rencontré Leigh Gregory ?

Ricky Maymi : Leigh et moi on s’est rencontrés à un concert de Dave Davies à San Francisco... Je venais de voir Leigh s’asseoir avec Marty Willson-Piper (The Church) et Steven Roback (The Rain Parade) quelques soirées auparavant, je me suis donc présenté et on a fini par avoir une conversation qui a duré largement jusqu’au matin suivant à propos de Glam Rock, de rock psyché des années 60, de groupes Flying Nun de Nouvelle Zélande, de groupes Creation / C86...

IR : Quelles sont vos influences principales ?

RM : The Church, The Rain Parade, Love & Rockets, Lloyd Cole, The Go-Betweens, The Triffids, T.Rex, Bowie, Tom Verlaine, The Chills, The Straitjacket Fits, The Clean, The Verlaines, The Jean Paul Sartre Experience, The Bats, The Jesus And Mary Chain, Felt...

IR : Si tu ne devais en choisir qu’un, quel serait votre album/chanson préféré(e) ?

RM : « Starfish » de The Church pour l’album. Under The Milky Way pour la chanson (c’est sur « Starfish »).

IR : Y a-t-il une période musicale qui vous influence particulièrement ?

RM : Première et seconde générations des groupes Flying Nun de Nouvelle Zélande, les Creation Records du début, et plein de trucs C86... The Chruch, The Go-Betweens, The Triffids, The Stems.

IR : Quels groupes écoutez-vous en ce moment ?

RM : Morning After Girls, People’s Revolutionary Choir, The Clientele, Lilys, Lloyd Cole, Supergrass.

IR : Êtes-vous proches de certains groupes ?

RM : The Church, The Trashcan Sinatras, Supergrass, The Lilys, Luna, The Morning After Girls...

IR : Si vous deviez recommander un groupe inconnu...

RM : The Lea Shores.

JPEG - 11.9 ko
Ricky Maymi : plus cool, tu meurs

IR : Comment s’est déroulé l’enregistrement de Low-Life (dernier E.P. en date) ?

RM : Rapide et facile ! On s’est amusés à ajouter les synthés et percussions de façon subliminale !

IR : Comment composez-vous ?

RM : Leigh écrit ENORMEMENT de chansons, tout le temps, souvent complètement formées et arrangées et nous sommes toujours heureux de ses idées, et il est toujours heureux d’entendre nos idées sur ses compositions ce qui est idéal ! On écrit aussi ensemble, tous les deux ET on écrit aussi tous ensemble, donc il n’y pas le moindre moyen d’écrire pour nous !

IR : Entre vos différents projets, vous avez le temps de jouer live ?

RM : Nous n’avons pas joué depuis plus d’un an, mais c’est en partie parce que je suis occupé avec le Brian Jonestown Massacre... on attend impatiemment d’avoir du temps pour faire de vrais concerts, dans un futur proche !

IR : Est-ce que vous improvisez quand vous jouez sur scène ?

RM : Ça nous arrive quelques fois... Ça arrive plus souvent avec le BJM.

IR : Pourriez-vous nous parler de votre expérience avec le Brian Jonestown Massacre ?

RM : C’est très personnel pour moi... Anton et moi ça remonte à des années et on est juste comme des frères... On s’entend très bien... j’ai quitté le groupe quelques fois, mais pour moi c’est comme à la maison et on se comprend tous très bien... Nous sommes une famille heureuse, contrairement à la croyance populaire.

JPEG - 20.6 ko
Avec le Brian Jonestown Massacre, à Londres en novembre dernier

IR : Comment s’est passée la tournée ?

RM : La tournée a été un énorme succès ! Et on le doit TELLEMENT à notre fidèle base de fans en France !

IR : Travaillez-vous actuellement sur un nouvel enregistrement avec ce groupe ?

RM : Juste les étapes d’écriture jusqu’à présent...

IR : Qu’avez-vous pensé du film Dig ! ?

RM : Je ne pense rien de Dig !... J’apprécie le résultat mais pas le procédé.

IR : Quel est votre opinion sur l’industrie de la musique aujourd’hui ?

RM : C’est terminé.

IR : Vous signeriez sur une major ?

RM : Ça dépend de beaucoup de choses...

IR : Un avis sur le succès de tous ces groupes britanniques « encensés » par le NME ?

RM : Ce n’est qu’une projection... plus personne ne se souciera du moindre d’entre eux très bientôt !

IR : Quels sont vos projets pour l’année à venir (ndlr : interview réalisée en décembre 2006) ?

RM : Enregistrer avec Mellow Drunk, The Brian Jonestown Massacre, The Imaginary Friends, Steven Roback. Tourner avec le Brian Jonestown Massacre en Europe cet été...

IR : Êtes-vous en train de travailler sur de nouveaux morceaux ?

RM : Plus ou moins...

IR : Dernière question : un mot sur Lou Reed ?

RM : Je ne dénie pas son influence sur ceux qui m’ont influencé mais... Il était horrible quand je l’ai vu. Je ne pouvais pas croire à quel point je n’appréciais pas.... J’ADORE le Velvet, mais je ne me sens jamais dans l’urgence de mettre un de leurs, ou un de ses disques.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom