Sur nos étagères
Pour Tes Frères

Pour Tes Frères

Hors Contrôle

par Cypher le 6 mars 2006

3

sorti en octobre 2005 (Dal Basso / Solitude Urbaine / Tapage Rock / Anarkoi)

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Hors Contrôle est considéré par beaucoup comme LA référence de la Oi ! française, et il y a de quoi, avec maintenant deux démos et trois albums et un nombre incalculable de concerts. Certes, c’est très simpliste avec seulement une guitare et une basse sur fond de boîte à rythmes et, certes, les paroles sont souvent assez simplistes, mais ça reste tout de même légendaire !

Que nous réserve donc ce dernier album ? Le premier morceau débute sur une introduction à la guitare acoustique qui sonne un peu troubadour moyenâgeux, intro qui laisse place à un dernier accord en guitare disto, juste au moment où l’on s’apprêtait à vérifier qu’on avait mis le bon album dans le lecteur. Sur cet accord qui dure, arrive la première rythmique de l’album : première impression, c’est bien plus évolué que les précédents albums, plus technique, plus soigné. Si cet album semble être moins fourni en titres que les précédents, on a gagné en qualité ce qu’on a perdu en quantité. Après quelque mesures de cette rythmique, la boîte à rythmes et la basse entrent en jeu, plus de doute, c’est bien Hors Contrôle.

L’album dans son ensemble se révèle moins évolué qu’il n’y paraît sur le premier morceau, ça reste dans la lignée des précédents. La boîte à rythmes est un peu mieux programmée que dans les anciens, mais ça n’en reste pas moins un gros métronome. La basse se remarque peu, elle se contente de reprendre les notes de la guitare, comme dans beaucoup de groupe et c’est plutôt dommage, on entend surtout la guitare au final. La guitare, justement, voit l’arrivée de soli de plus en plus nombreux, qui s’ajoutent avec bonheur aux rythmiques et qui sont souvent assez entraînants pour faire oublier la simplicité des rythmiques. À noter quelques morceaux ska, tout comme sur leurs premières démos, qui voient même l’arrivée de quelques cuivres. Mais on en revient vite aux sons saturés de leur répertoire original.

Le chant, quant à lui, change peu par comparaison aux précédents on a toujours droit à la grosse voix du chanteur qui nous crie les thèmes chers à ce groupe : le style de vie skinhead dans Skinhead Attitude ou encore l’amitié et la mémoire des anciens camarades aujourd’hui défunts dans Pour Toi ou Pour Tes Frères et de nombreux autres morceaux qui nous rappellent qu’Hors Contrôle est aussi et surtout un groupe anarchiste comme dans Bouffon, hymne contre l’Amérique de Bush ou Fille De L’Est, qui parle de la prostitution forcée des jeunes immigrées. Ceci dit, Hors Contrôle reste fidèle à sa réputation, et on sent que les paroles ont parfois été écrites à la va-vite pour trouver une rime, mais malgré cette simplicité là aussi, les textes font bien souvent mouche et on se retrouve assez bien dedans. Bien sûr, une fois n’est pas coutume, les chœurs dijonnais sont au rendez-vous pour assaisonner le tout de puissants « LALAÏLA LALAÏLALA ».

Un dernier mot sur la présentation du disque avec, une fois encore, un dessin à la main pour présenter le tout, quelques photos des membres et adresses utiles, le minimum syndical en bref. On notera tout de même la disparition du logo « SACEM » de la galette, et c’est pas plus mal.

En conclusion, un album dans la lignée des précédents, plus propre mais aussi plus court. Toujours aussi simple malgré une légère augmentation de la complexité des morceaux et l’augmentation des soli, c’est sympa sur disque mais ça passe tout de même mieux en concert, une fois de plus...



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom



Tracklisting :

1. Bouffon (4:29)
2. Skinhead Attitude (3:28)
3. Sainte Barbe (3:43)
4. Pour Toi (3:07)
5. Le Front Des Résistants (3:13)
6. Mauvais Caractère (2:36)
7. Remplie D’Espoir (3:10)
8. Pour Tes Frères (3:51)
9. Jeunesse Perdue (3:02)
10. Fille De L’Est (2:42)
11. In Memoriam + bonus track (9:23)
 
Durée totale : 42:50