Portraits
Van Der Graaf Generator, le rock autrement

Van Der Graaf Generator, le rock autrement

par Vyvy le 4 novembre 2008

Cette story a été publiée pour la première fois sur ce site en septembre 2006.

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

1971 commence sur la route, d’abord seul, puis avec leurs petits camarades de Charisma, respectivement Lindisfarne (groupe de folk-rock anglais) et Genesis. Lindisfarne ouvrait le show, suivi par Genesis, et clôturait par VDGG. De cette tournée commune, où l’émulation était de rigueur, Hammill écrit que sur cinq concerts, deux étaient moyens, deux affreux et un merveilleux. VDGG, prompt à improviser longuement, était à l’époque et par la suite, toujours capable du pire comme du meilleur.
Ambiance de tournée, encore, lorsqu’ils décrivent l’agencement des groupes dans le bus : Lindisfarne à l’arrière, avec de la bière Newcastle Brown de leur ville natale, Genesis à l’avant avec le panier de pique-nique et VDGG, au milieu, avec la dope.

Mais la fièvre créatrice d’Hammill n’était pas étanchée. Et dès avril 1971, Fool’s Mate, premier (de quarante !) albums solo du poète musicien est enregistré, avec le concours de Robert Fripp de King Crimson entre autre. Fripp participa aussi (soli de guitare) aux deux albums de VDGG précédents.

Une fois ceci fait, les VDGG se retrouvent en Allemagne, dans une tournée se passant très mal. Le public allemand n’est pas du tout réceptif à la musique du quatuor. Ils rentrent donc sur leur île, ou ils vont jouer pas mal de gigs, dont un avec Elton John, qui refusera de faire loge commune !

En juin, ils retournent, cette fois-ci en tant que groupe au studio. Ils enregistrent le fameux Theme One et les fumeux Man-erg ou Darkness. Theme One est la version haute en couleur du générique de l’émission de Rock Friday Rock Show sur Radio One, écrit par George Martin. Pour cette raison, ainsi que par son caractère purement instrumental, ce titre diffère grandement du reste de l’œuvre des VDGG. Moins torturé, plus accessible, il reste une belle illustration des prouesses de Banton à l’orgue.

En juillet sort Fool’s Mate. Les VDGG, eux, sont sur la route et ils écrivent au fond de leur bus. Ils participent en août au festival de Weeley, « un week end de musique progressive » aux côtés de King Crimson, T Rex...

 « We were completely mad by that stage », Peter Hammill

Les chanson écrites vont être enregistrées en été au studio Trident, dans leur quatrième album, le controversé Pawn Hearts (son plus grand succès, il est renié par le groupe par la suite).
Guy Evans garde de cet enregistrement un souvenir de folie douce. Les tensions s’exacerbaient au sein du groupe. Prévu comme un double album (avec des solos de Guy, Dave et Hugh), il sera décidé de n’en faire qu’un simple, par « prudence ». Encore aujourd’hui, on ne sait où trouver les enregistrement de cette version double.

Le très bizarre et long, A Plague Of Lighthouse Keeper, qui va durer toute une face, sème la discorde. Hammill ne sait pas trop comment relier les différentes parties de la chanson. La première face, comprendra ainsi deux chansons, Man-erg et Lemmings.

Mais comme chaque fois chez VDGG, les problèmes furent résolus autour d’une bonne table.

La structure particulière, deux titres sur une face, un titre sur la seconde, avec des subdivisions en plusieurs parties peut faire penser au Close To The Edge de Yes, paru l’année suivante. Ici encore, si VDGG n’a pas tout inventé, il a tout du moins défriché un chemin qui sera emprunté par plusieurs groupes progressifs.

En octobre 1971, Pawn Hearts sort et les VDGG reprennent la route, rôdant leurs nouveaux titres. Mais les soucis financiers les guettent. l’année 1972 commence mal. Charisma leur annonce qu’ils n’investiront plus sur eux, tant qu’ils ne seront pas viables. Radio One, prenant ombrage du fait que leur thème a été réutilisé (Theme One), ne diffuse plus de VDGG sur son émission. Mais en février 1972 débute la première de leur trois tournées italiennes.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom