Fino

Ex-rédacteur

Malencontreusement tombé dans une casserole de rock’n’roll étant enfant, je suis heureusement parvenu à m’en extraire pour me plonger dans une marmite dont la taille me convenait mieux.

Travaille actuellement avec ardeur sur une machine à remonter dans les années 60.




La folie Madchester, Joy Division et les Happy Mondays sous le spectre flegmatique du tandem Coogan-Winterbottom. Grandiose.

le 26 juillet 2011


Coffre au trésor enfoui à la charnière des années 1960 et 1970, enfin ressorti dignement. Insaisissable, inouï, indispensable.

le 6 juillet 2010


Un mélange folk-rock crasseux-punk entraînant et dérangeant. Une musique brute et jouissive qui, comme beaucoup d’autres, a sans conteste souffert de son époque...

le 5 janvier 2010


Comme l’énonce l’adage, « une réédition du »Piper At The Gates Of Dawn« avec quatre version d’Interstellar Overdrive ne peut pas être foncièrement mauvaise ».

le 10 février 2009


Les trois années les plus denses de l’histoire du rock’n’roll admirablement éclairés, le tout porté par une imposante discographie commentée.

le 27 mai 2008


Quatrième coup du duo danois, qui réjouit toujours autant entre douce pop sixties et noisy industriel eighties.

le 1er avril 2008


Admirable remake de la période Rubber Soul des quatre fantastiques de Liverpool. Quand la pop-psyché oublie tout souci d’originalité et produit quatorze perles atemporelles...

le 25 mars 2008


Un second album hommage à l’Amérique western des années 1950. Peu d’originalité mais une efficacité des plus jouissives.

le 18 mars 2008


Distribution en France, presque deux ans après sa sortie, de l’excellent premier album du groupe au psychédélisme noir d’Austin. Délicieusement ténébreux.

le 3 mars 2008


L’un des plus terriblement précis exemples du passage de témoin entre industrialisme et électronique. Admirablement surpuissant.

le 29 janvier 2008


Un des meilleurs « debut albums » de ces dernières années pour le trio le plus bruyant de New York. Que la dépression peut faire du bien par où elle passe.

le 15 janvier 2008


Une plongée entre ambiance glaciale des étendues désertiques et cocon chaleureux du Deep South américain. Si la saveur y est, le voyage est un tantinet affadi par certains choix sans risque.

le 8 janvier 2008


Premier essai terrifiant d’un trio qui pousse le minimalisme à un angoissant paroxysme.

le 8 janvier 2008


A des années lumières du catastrophique Blinding E.P., les Babyshambles livrent un deuxième album dans la lignée du premier : pas mal mais bâclé.

le 11 décembre 2007


Mini Focus sur... Electrelane.

le 11 décembre 2007


Premier E.P. tout en douceur, porté par une voix pour le moins déconcertante. La « scène parisienne », c’est aussi ça, et c’est très bien.

le 27 novembre 2007


Angoisse et came ont fait un pas de plus dans l’histoire du rock. Légende de l’underground, racine du space et post rock, Spacemen 3 injectait en 1986 un album majeur.

le 20 novembre 2007


Troisième album, sans surprise et sans la moindre faute.

le 23 octobre 2007


Second album qui, s’il n’est pas plus fin que son prédécesseur, a le mérite de ne pas être englué. On joue vite, on éclate un tom ou deux, et tout va mieux.

le 16 octobre 2007


Très grande libre interprétation du Pink Floyd des belles années.

le 16 octobre 2007


Le folk US des années 1960 réécrit par un jeune britannique. Envoûtant : ni plus, mais surtout pas moins.

le 2 octobre 2007


Deuxième E.P. encourageant de cet aficionado de la brit-pop.

le 25 septembre 2007


Double compilation destructurée restituant à merveille l’univers du compositeur tombé dans l’oubli.

le 12 juin 2007


Londres (Old Blue Last)
Le jeune trio a une fois de plus ébloui de son jazz-rock ultra-classieux. Une délicieuse et fraîche poussière.

le 5 juin 2007


Deuxième album accouché après trois ans de gestation pour la formation shoegaze de Portland. Faussement lisse et facile, remarquable au fil des écoutes.

le 5 juin 2007


Prélude à un déjà cinquième album, le groupe psychédélique underground américain envoie un E.P. dont l’envolée vers le Paradis est de toute beauté.

le 8 mai 2007


Duo tout frais tout beau, ou presque... En réalité pas vraiment : ressortez cuirs poisseux et coupes eighties, ce premier album risque de se faire un succès dans son monde à lui.

le 8 mai 2007


La plupart ne sont pas distribués en France, mais à l’heure du Myspace haut débit, qui s’en soucie ? À recommander à tous les curieux. À imposer aux autres ?

le 17 avril 2007


Londres (Old Blue Last)
C’est niais, ça agite, ça met d’excellente humeur. The Loves ont appliqué la recette habituelle. Sans la voix, les choeurs ou les claviers, c’est toujours aussi grandiose.

le 10 avril 2007


Chef-d’œuvre intemporel et autres superlatifs.

le 10 avril 2007


Dernier en date du trio basse-basse-batterie. Bien évidemment complètement déjanté, et grandiose par la même occasion.

le 10 avril 2007


Apparemment plus complexe, certainement moins entraînant, le nouveau Maxïmo Park tombe, dans une moindre mesure, dans les mêmes travers que les seconds albums de bien des groupes britanniques en vogue.

le 3 avril 2007


Excentrique, original, éclectique, varié... Appelez ça comme vous voulez mais ça change et saute dans tous les sens.

le 13 mars 2007


C’est original et assez bon, mais on aurait tellement voulu l’apprécier davantage...

le 13 février 2007


La quintessence du rock garage pour l’un des quelques groupes à avoir réussi à enregistrer un plein album valant l’écoute.

le 23 janvier 2007


Album culte : c’est lourd, drogué et à moitié fantastique.

le 16 janvier 2007


Quatre morceaux parfaits de jeunes Gallois influencés par tout ce qui s’est fait dans les années 1960.

le 9 janvier 2007


Du R.E.M. avec le voix d’un faux Tom Waits pour prendre un raccourci un peu facile. De l’agréable au très réussi.

le 2 janvier 2007


...et le blues fut ravivé en deux coups de médiator.

le 27 décembre 2006


Un tube, un titre correct et deux morceaux honteux. Ou comment faire un maxi pour faire un maxi.

le 27 décembre 2006


Faux single absolument dispensable.

le 5 décembre 2006


Un single honnête et dansant, une autre version identique, trois désastreuses, et un titre live inécoutable...

le 28 novembre 2006


Un simple titre légèrement sirupeux mais qui néanmoins semble être l’avant goût d’un album de qualité.

le 21 novembre 2006


Un parfait album de folk simpliste.

le 14 novembre 2006


Entre froid psychédélisme (un peu) et... gros rock violent (beaucoup plus).

le 31 octobre 2006


Premier EP du jeune homme. Le coup d’essai ne se change pas en coup de maître, mais l’on en est finalement pas si loin.

le 24 octobre 2006


Qu’elles sont rares les tentatives de retour au krautrock de la belle époque. Rien que pour cela, on se doit d’accueillir avec un plaisir non feint ce premier album irrégulier de The Black Neon. Plus qu’encourageant...

le 17 octobre 2006


L’album de Jacno en 2006. Décevant... mais mieux que la plupart de ses contemporains...

le 10 octobre 2006


Le dernier phénomène anglais sort son premier single. Et dire qu’on se les arrache...

le 3 octobre 2006


Un single qui décoiffe, plutôt bien épaulé par sa (trop ?) fidèle b-side.

le 19 septembre 2006


The Doors, ou le rock sombre californien en une merveille de premier album.

le 11 septembre 2006


Le parcours est sinueux et accidenté, mais la promenade vaut le coup d’oeil.

le 5 septembre 2006


Faux héritiers des Strokes, le premier album des New-Yorkais est assez complexe dans un style post-punk très à la mode.

le 20 juin 2006


Brûlez tous vos autres disques, vous n’en aurez plus besoin.

le 13 juin 2006


Aux royaumes des ténèbres et du malsain, le Velvet Underground était souverain. Venus In Furs, la porte aux enfers.

le 29 mai 2006


Dixième album de ceux qui firent partie de la première vague punk. Que c’est bon et décevant...

le 29 mai 2006


Enfin du bon vieux rock et de gros riffs de guitares à l’ancienne ! Pas de prétention pour ces héritiers des Stones qui font honneur à leurs idoles. Un très bon album d’un genre en désuétude : le rock classique.

le 23 mai 2006


Le trio français livre son sixième album d’electro extravagante. Fans de la musique des jeux vidéos d’il y a vingt ans... réjouissez-vous ?

le 15 mai 2006


Petit tour dans l’embarcation délicate du trio français. De la pop anglaise raffinée de très bonne qualité.

le 15 mai 2006


Paris (Maison de la Radio)
La Black Session de Bernard Lenoir acueillait les Écossais de Belle And Sebastian et leur pop délicate.

le 10 mai 2006


Premier album, disons peu attrayant, du jeune auteur-compositeur. Relativement réservé aux amateurs de M, Cali et Bertignac.

le 2 mai 2006


Froide violence et haute tension sensuelle, The Kills réinventent le rock malsain.

le 24 avril 2006


Petits morceaux de joie et de délicatesse du jeune crooner.

le 18 avril 2006


Pretty In Black, ou comment avoir la classe par The Raveonettes.

le 18 avril 2006


Des percussions, des percussions, et... c’est tout. Mais c’est déjà pas mal ? À voir.

le 11 avril 2006


Fans d’electro-rock atmosphérique, ce détour par San Francisco est pour vous.

le 4 avril 2006


Petite perle de pop délicate. Ni plus, ni moins.

le 28 mars 2006


La douce Emily Haines donne toute son énergie à cet album pop-rock très percutant.

le 21 mars 2006


Attention, le tigre n’a plus de dents depuis sa petite altercation avec Jack White mais rugit très fort !

le 6 mars 2006


Luis Francesco Arena... ou comment abandonner le noisy pour le folk !

le 6 mars 2006


Onze morceaux pop-rock-punk qui font du bien aux oreilles, par des clones des Libertines.

le 28 février 2006


Une merveille de rock instrumental par les quatre musiciennes originaires de Brighton.

le 20 février 2006


Un album noisy irrégulier, mais non dénué d’humour.

le 20 février 2006


Révélé en première partie de la tournée des White Stripes, le trio crasseux des Greenhornes sortit fin 2005 en France un album de rock garage.

le 7 février 2006


Déroutant, Down Louishill révèle le talent de multi-instrumentiste Odran Trümmel.

le 31 janvier 2006


Contactez Fino


Envoyer un message