Beck

Prodige du touche à tout musical et propulsé par l’immense succès du single Loser (1994), Beck Hansen a marqué les années 90 par sa façon unique de marier les genres et les instruments les plus improbables. Capable de produire deux albums successifs totalement différents, Beck ne peut être catalogué et c’est bien là toute sa force que beaucoup de monde tentera d’imiter. Nous retiendrons de sa discographie le très abouti Mutations (1998) ou le volontairement kitsch Midnite Vultures (1999) - bien que le mélancolique Sea Changes (2002) ne soit en reste.

CRITIQUES


Un gamin s’amuse à créer de nouvelles formes musicales et accède au rang de songwriter génial et foutraque.

par Efgé le 22 décembre 2009


Beck n’est plus à la mode ! Alors que la presse bien pensante, pleurant d’avoir crié trop tôt au génie, renie le petit californien, il faut pourtant ne pas oublier qu’il est à l’origine de quelques albums somptueux qui ont marqué les 90’s.

par Giom le 29 mai 2005


CHRONIQUES


Edgar Wright vs. The Rock

par Thibault le 23 décembre 2010



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13