Johnston (Daniel)

Ce chanteur et multi-instrumentiste est originaire du Texas, lieu où il composera longtemps ses chansons seul, chez lui, avec de petits moyens pour beaucoup de chansons inclassables. Inspirées de folk, de jazz et teintée de pop, elles ne sont tout d’abord disponibles qu’en cassettes (dont la première Songs For Pain) entre 1981 et 1990, malgré quelques rééditions en CD comme, Yip-Jump Music et Hi, How Are You (1983, réédités en 1988 et 1989). S’en suivent d’autres albums dont certains qui se font en collaboration, notamment avec le groupe Texas Instruments (Continued Story, 1985), Mark Kramer, guitariste de Bongwater, ainsi que Steve Shelley et Lee Ranaldo du groupe Sonic Youth pour l’album 1990 (1990), mais aussi Yo La Tengo (pour le single Speeding Motorcycle, présent dans ce dernier album) ou encore Paul Leary de Butthole Surfers pour l’album Fun (1994). Daniel Johnston restera dans l’ombre d’un mysticisme qu’il manifeste très tôt dans l’écriture de ses textes, lorsqu’il n’est pas en hopital psychiatrique. Solitaire, mêlant ironie, mélancolie et paysages enfantins, il gagne un succès d’estime considérable auprès de la scène rock indépendante qui lui vouera d’ailleurs un tribute (The Late Great Daniel Johnston - Discovered Covered, 2004). Johnston poursuit sa carrière et a sorti trois autres albums, Rejected Unknown, Fear Yourself et Lost And Found entre 2001 et 2006.

CRITIQUES


18 artistes de la scène indé américaine rendent hommage au très culte Daniel Johnston, figure emblématique de l’underground américain avec un concept original : d’un côté, les morceaux originaux et de l’autre les reprises.

par Dumbangel le 14 février 2006



Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/bsideroc/www/ecrire/public/evaluer_page.php(55) : eval()'d code on line 13