Interviews
Conférences de presse de la 15ème Route du Rock de Saint-Malo

Conférences de presse de la 15ème Route du Rock de Saint-Malo

par Alexx le 5 septembre 2005

Deuxième année à la Route du Rock et déjà le droit d’assister aux conférences de presse ! Quelle chance !

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

C’est juste avant le set de Maxïmo Park (encore eux) que nous nous dirigeons vers une tente quasi pleine pour recevoir les :

 Sonic Youth

(Presque tout le groupe est là. A commencer par Thurston Moore, guitare & chant ; Kim Gordon, basse, chant & guitare ; Lee Ranaldo, guitare & chant ; Steve Shelley, batterie. Jim O’Rourke, basse & guitare surfe sur le net)

La chance est avec nous : il reste deux places au second rang devant l’entrée et près des enceintes. Ce ne sera pas de trop pour pouvoir enregistrer la conférence alors que les concerts continue toute berzingue. Le temps de sortir le dictaphone, le groupe pointe le bout de ses guitares. A peine installé, Thurston commence à jouer avec son micro et un gobelet en plastique pour un mini concert expérimental (30 à 45 secondes) ! Le groupe nous prouve ainsi qu’ils ont toujours leur curiosité des débuts. Thurston a d’ailleurs une idée bien précise de ce qu’ils comptent faire en dernier : « La dernière chanson que l’on enregistrera sera “Le Râle de la Mort” (leur dernier soupir, aaargh, le moment de leur dernier instant pour ceux qui n’aurait pas compris) ! » Thurston.

GIF - 17.6 ko
Sonic Youth © Brrrr

Tout d’abord, le groupe nous parle de leur été où ils ont fait une petite tournée en Europe (Benicàssim toujours, Oslo...). Pendant 15 jours, ils sont retournés à New-York pour plancher un peu sur leur prochain album puis revinrent en France pour la Route du Rock et quelques jours de repos avec leur famille sur nos côtes.

Leur prochain retour en France (Cité de la Musique) sera à l’occasion du concert en l’hommage de John Lennon. Ils expliquent qu’on les a invités en tant que Sonic Youth. « On nous a demandé de jouer comme nous le faisons habituellement. Mais comme c’est un hommage, on intégrera des éléments représentatifs de la manière de jouer de John à nos morceaux. [...] Sur le premier album de John Lennon & Yoko Ono Plastic Band, il y a un long feedback qui nous a beaucoup influencé ! » Lee. « De toutes façons, on va jouer principalement des chansons composer par Paul  [2] !!! » Thruston. Le groupe nous confit alors qu’ils ont repris le “White Album” plus où moins en sous-marin.

Les Sonic Youth ont aussi eu une grande importance dans l’évolution de certains groupes : Nirvana, Pavement (ils les aidèrent à se faire connaître.)... « On les a aider à être plus populaire parce qu’on aimait ces groupes. [...] On ne les a pas poussé à signer chez Geffen ! “Bleach” a été enregistré dans la plus grande ignorance ! » Thurston. Ils essayent de faire connaître des groupes qu’ils apprécient et ciblent dans des styles très différents (Free Jazz, Folk ...) de ce que le groupe a pu faire. Une de leur préférence avouée aujourd’hui sont Magic Marcus.

Pour la composition, ils reviennent sur leur méthode à utiliser les distorsions. « On a beaucoup utiliser les distorsions jusqu’en 1993. Depuis, on compose plus en acoustique. Mais sur scène, on est conscient que se serait un peu hors propos, voire hors contexte. On arrive, on branche les guitares et on dépote ! [...] Mais des choses un peu plus acoustique sont envisageables. » Thurston.

Kim a jouer dans “Last Days” de Gus Van Sant. « C’était assez marrant de ce retrouver dans la peau d’un cadre d’une maison de disque ! [...] Je faisais confiance à Gus pour le côté émotionnel de la scène. Je suis très contente d’avoir pu participer à ce film ! » Kim. (Kurt Cobain et Kim se connaissait bien.)

En ce qui concerne leur prochain disque, l’influence de la campagne présidentielle américaine ne sera pas abordée. « Il est regrettable que des personnes essayent de passer des messages qui n’ont rien à voir avec ce qui les concerne (référence au côté religieux donné par G.W. Bush). Mais d’autres s’amusent à toujours donner le mauvais rôle aux USA. C’est pourquoi on se tient de plus en plus à l’écart ! » Thurston.

C’est alors que le manager intervient pour indiquer que les vingt minutes accordées sont écoulées et nous empêche de finir proprement avec une dernière question. Tant pis, on s’en est mis plein les oreilles et les mirettes pendant ces trois jours au point presse.

Maintenant il est temps de finir ce festival en beauté !



[1Ce qui sera une habitude par le suite ! Pas facile de jouer avec les emplois du temps des artistes !

[2McCartney

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom