Actualité

Lee Hazlewood n’est plus.

par Sylvain Golvet le 7 août 2007

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

Il n’y a pas que les gens de cinéma qui disparaissent cet été. Pour preuve, ce samedi, à 78 ans, Lee Hazlewood s’est donné raison quand il déclarait que son Cake Or Death de 2006 serait son dernier disque.

Rappellons qu’il devait sa notoriété à ses duos légendaires avec Nancy Sinatra, dont la frêle voix était contrebalancé par la sienne, profonde et suave sur des tubes tels Some Velvet Morning. Mais ce sont surtout ses musiques qui donnaient tout le charme de cette aventure de deux albums, donnant tout leur sens au terme « pop orchestrale ». Il aurait même lancé la carrière de producteur d’un certain ... Phil Spector.

Il s’exilera ensuite en Suède, où il sortira le magnifique Cowboy In Sweden en 1970.

Son influence peut s’entendre chez nombres d’artistes liés au son « americana », de Tindersticks à Lambchop en passant par Calexico ou Nick Cave.

R.I.P. comme Ride In Peace.



Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom