Portraits
THE CLASH : Seul contre tous

THE CLASH : Seul contre tous

par Fran le 22 novembre 2005

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer l'article Envoyer l'article par mail

 Le Clash du Clash

Terry a beaucoup aimé rejoué avec eux et serait resté s’il n’y avait pas eu autant de tensions : il entamera des études de médecine et exercera comme chiropracteur. En février 1983 circule des rumeurs de séparation puis le 23 avril, les Clash passent une annonce pour trouver un nouveau batteur. Après avoir auditionné plus de 300 prétendants, le groupe choisira Pete Howard. A la fin mai, les Clash font quelques concerts en Amérique pour se préparer à l’US Festival de Los Angeles le 28. Devant l’augmentation du prix du billet, les Clash vont exiger que les promoteurs fassent une donation de 100 000$ à une association caritative sinon ils ne jouent pas. Le don ne sera que de 35 000$ et les Clash, furieux, vont alors demander aux groupes suivants de donner une partie de leur cachet à des œuvres de charité. Avec 2 heures de retard, le Clash monte sur scène pour 80 minutes de concert durant lesquelles Joe se moque ouvertement du public sous une banderolle explicite : « Les Clash ne sont pas à vendre ». Ils iront même jusqu’à se battre avec les membres de la sécurité et l’équipe technique à la fin de la représentation. L’attitude des Clash peut alors paraître paradoxale mais Joe s’en expliquera : « Le monde avait le regard tourné vers ce festival qu’il considérait comme représentatif du rock. On voulait bousiller cette satanée fête parce qu’on ne supportait pas qu’un millionnaire puisse se vanter d’avoir recréé un Woodstock pour son propre plaisir. »

Retour en Angleterre où les rumeurs de séparation vont bon train. Paul et Joe voulaient revenir aux productions anciennes tandis que Mick voulait continuer sur la voie du groove et du hip-hop. Les idéaux du groupe vont alors beaucoup souffrir. En 1984, Joe dira : « Je ne peux pas croire qu’on était devenu comme les gens qu’on essayait de détruire. On était devenu des pop-stars ! » Joe avouera même dans Rolling Stone en 1985 : « On savait tous qu’on faisait çà pour l’argent. On ne pouvait plus se regarder en face. Pendant les répétitions, on regardait tous par terre. » Joe et Paul annoncent à Mick qu’il est viré [25] .

Retour aux Sources

Afin de retrouver l’Esprit du Clash et forger la 4ème vague du Punk, les clash passent des traditionnelles petites annonces -anonymes- dans le Melody Maker. Nick Sheppard et Vince White seront choisis comme guitaristes (Joe voulant se consacrer au chant). En février 1983 débute la tournée Out Of Control (référence à l’Out On Parole Tour de 1978) en Angleterre et en Irlande puis en Europe. Malgré les bonnes intentions affichées (t-shirts de 1977, dénonciation de la télévision et anti-américanisme) on est loin de 1976-1977 : la scène musicale a changé (New Pop) et la situation de l’Angleterre est pire qu’en 1976 (toujours une récession économique et le chômage a triplé). Le groupe retourne en Angleterre pour une série de concerts jusqu’en mai où les salles ne sont pas toujours remplies.

L’année 1984 est peu productive avec quatre concerts en Italie pour soutenir le parti communiste et deux concerts de bienfaisance à la Brixton Academy en décembre. En mai 1985, la BBC annonce que le groupe a été vu en jouant dans les rues de plusieurs villes du nord et l’information se révèlera exacte. Le groupe allait de ville en ville, en stop, avec pour seuls bagages leurs guitares acoustiques et pour Pete les baguettes. Ils vivaient de l’argent que leurs donnaient les passants et dormaient chez les fans. En plus de revenir aux origines du Clash, Joe revisitait non-seulement ses racines pré-clash mais aussi les débuts de rock, du blues et du folk.



[1Sa mère lui enverra régulièrement disques et bandes-dessinées

[2Etant donné le grand nombre de groupes qui se sont formés aux Beaux-Arts, Mick pense que c’est le point de départ de toute star du rock. Il sera alors déçu par la réalité.

[3Lié au tube de Queen Now I’m Here.

[4Tony Gordon rejoindra plus tard Chelsea, formera Generation X avec Billy Idol puis Sigue Sigue Sputnick.

[5Deviendra plus tard la chanteuse des Pretenders.

[6Notons que Paul jouera avec cette basse (imitation Fender) jusqu’en 1979 et que Mick devra l’accorder durant les premiers concerts.

[7Les roadies des Clash la baptiseront « jambe électrique ».

[8Quelqu’un qui joue médiocrement : jouailleur.

[9« clash » est un mot à nombreuses significations : choc, fracas, conflit, désaccord, heurter, choquer, résonner, détonner, sonner...

[10En guise de réponse, les Clash écriront la chanson Garageland

[11Le National Front fait alors de plus en plus d’adeptes notamment chez les jeunes.

[12Il rejoindra par la suite John Lydon (alias Johnny Rotten) avec Public Image Ltd.

[13Deux de ces démos (Janie Jones et Career Opportunities) figurent sur le Long Box Clash On Broadway paru en 2000 (Epic/Sony).

[14 Les Clash iront même jusqu’à remplacer les Sex Pistols en tête d’affiche. Les Pistols sont parfois interdits de jouer et semblent plus amuser par la surenchère médiatique

[15De cette expression coutumière de Bernie (prise à Malcolm McLaren) naîtra la chanson Complete Control.

[16Après l’echec avec les Sex Pistols et les Clash, Chris Parry réussira à signer les Jam.

[171977 en face b.

[18Les radios londoniennes n’ont pas su prendre le Punk ce qui aurait pu être bénéfique au mouvement. La radio pirate Capital Radio, très écouté par les jeunes, s’y refusera toujours et inspirera à Joe la virulente Capital Radio.

[19Topper est capable de tout jouer (rock, reggae, jazz...) et est alors le musicien le plus accompli du groupe. Il fera beaucoup pour la ligne musicale future des Clash.

[20The Clash deviendra l’import le plus vendu outre-atlantique avant qu’ Epic ne sorte une nouvelle version en 1979.

[21L’album et le film sont enregistrés dans une période de grande confusion. La tournée est appelée The Clash Sort It Out en réponse au départ de Bernie et à la sortie de l’album.

[22Guy mourra 3 semaines après la sortie de l’album. Les Clash lui rendront hommage avec Midnight To Stevens et leur attribueront l’inspiration pour Combat Rock.

[23« Fifth » : cinquième amendement.

[24Sur ce principe, les Wedding Present entreront dans le Livre des Records avec 12 titres en 12 mois.

[25Après avoir été viré du groupe qu’il avait initié, Mick poursuivra son aventure musicale avec son groupe Big Audio Dynamite.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom